Lamellibranches (Bivalves, Pélécypodes) fossiles:



Les Bivalves ont le "corps enclos dans une coquille formée de 2 valves reliées par une charnière le long du bord dorsal. L'umbo ( = le crochet ) tend à être antérieur à la ligne médiane.
Impression musculaire antérieure souvent plus petite que la postérieure qui présente parfois un sinus palléal. Tête indistincte du corps ( acéphale ), branchies disposées en LAMELLES."

Les fossiles de Lamellibranches les mieux préservés ( avec la coquille donc ) sont ceux à coquilles épaisses ( Trigonies, Huîtres, Limes... ) et les Pecten à coquilles beaucoup plus fines et à l'ornementation fragile.
Les Pleuromya, Cardium et Pholades par exemple ne se retrouvent qu'à l'état de moules internes identifiables grâce à une ornementation très marquée.

Or, la classification des lamellibranches repose principalement sur la structure de la charnière ( au niveau de la sous-classe ) qui n'est visible que sur les coquilles bien préservées et dissociées.
Aussi, en dehors d'une forme ou d'une ornementation particulièrement remarquable, pour classer un exemplaire, je n'ai souvent pu m'appuyer que sur des ressemblances par rapport à d'anciens shémas.
C'est pourquoi j'ai laissé de nombreux exemplaires dans des rubriques "divers".


Terminologie descriptive d'une coquille de Lamellibranche :

             Voir tout le tableau ( 18 Ko ) Cliquez pour voir la totalité ( 18 Ko )
 
Diagramme de classification des Mollusques Bivalves du boulonnais [ Extrait ] :

Ce récapitulatif ne concerne que les bivalves du Jurassique Supérieur du Boulonnais.
Pour une description générale des Familles qui y sont traitées, merci de consulter la page de l'un des genres qui la compose. Ces pages sont accessibles dans le tableau bleu ci-dessus qui classe les genres par ordre alphabétique.

 
CLASSE
BIVALVIA ( = PELECYPODA = LAMELLIBRANCHIA )
SOUS-CLASSESORDRESFAMILLES
PTERIOMORPHIA
COQUILLES souvent sessiles ( fixées )
DENTS de charnière presque disparues (dysodontes) ou présentes de type isodonte
OREILLES (ou voile) présentes.
MYTILOIDA
COQUILLES sessiles (avec 1 byssus) FORME tiangulaire à flabelliforme
Pas de DENTS de charnière, LIGAMENT développé.
UMBOS (crochets) à extrémité antérieure
EQUIVALVE, nettement INEQUILATERALE
MUSCLES adduct. antér. réduits ou nuls
Mytilidae
Pinnidae
PTERIORIDA
COQUILLES souvent épaisses ORNEES de fortes côtes ou arêtes concentriques bosselées ou épineuses
Souvent INEQUIVALVES, presque EQUILATERALES sauf pour les oreilles du crochet.
Anomiidae
Isognomonidae
Limidae
Ostreidae
Oxytomatidae
Pectinidae
Plicatulidae
HETERODONTA
COQUILLES aux formes et structures variables
DENTS cardinales et latérales souvent différenciées, parfois modifiées et réduites.
VENEROIDA
COQUILLES EQUIVALVES, souvent INEQUILATERALES
DENTS cardinales et latérales
UMBOS antérieurs
Rebords du MANTEAU parfois en partie fusionnés
SIPHONS plutôt petits et + ou - fusionnés.
Astartidae
Cardiidae
Lucinidae
Solenidae
MYOIDA
COQUILLES souvent très modifiées pouvant n'envelopper qu'une petite partie de l'animal
DENTS et LIGAMENT réduits ou nuls
Bord ventral du MANTEAU fusionné sauf au passage du pied
SIPHONS typiquement longs ( fouisseurs ou foreurs de sédiments ) et souvent fusionnés.
Corbulidae
Pholadidae
PALEOHETERODONTA
DENTS cardinales et latérales incomplètement différenciées, parfois 2 dents très larges divergentes ( Trigonia )
Charnières hétérodontes ou schizodontes.
TRIGONIDA
COQUILLE de forme trigone
DENTS schizodontes.
Trigoniidae
ANOMALODESMATA
COQUILLE réduite
DENTS réduites ou absentes.
PHOLADOMYOIDA
Pholadomyidae
Thraciidae

Début de page