Cliquer pour voir l'adresse Suggestions, informations, images de vos fossiles, aides à la détermination... sont les bienvenues ! Os Jurassique Les OS Retour [Fossiles Jurassique] Sommaire FOSSILES

   Fossiles > Invertébrés > Céphalopodes > Bélemnites > Divers
Autres Bélemnites:     
Bélemnites
 
Cliquez sur 1 image pour l'agrandir.
   
Classe CEPHALOPODA, Ordre BELEMNITIDA, Sous-ordre BELEMNITINA, Famille BELEMNITIDAE -
 

Belemnitidae (d'après d'Orbigny)
  
  • Sous-ordre BELEMNITINA :
    Zittel, 1895 :
 
  • Famille des BELEMNITIDAE (EUBELEMNITIDAE) :
    D'Orbigny, 1845 :
"Développement du ROSTRE et du proostracum qui est seulement dorsal, rostre calcifié et robuste;
Le PHRAGMOCONE possède de nombreuses chambres étroites; Son angle au sommet est grand;
LA CONOTHEQUE est toujours lisse, sans côtes."
La conothèque enveloppe le rostre, très fragile, elle n'est jamais conservée sur les exemplaires du Jurassique du Boulonnais.
 
  • Bélemnites :
DESHAYES décrit ainsi les rostres de Bélemnites:
"COQUILLE en cône allongé, plus ou moins déprimé, à structure fibreuse et rayonnante, terminé en pointe du côté antérieur.
L'extrémité postérieure présentant une cavité conique plus ou moins profonde, contenant un cône cloisonné et siphonné latéralement" (le Phragmocône).
Il faut ajouter l'importance de la forme de la cavité alvéolaire, de la présence ou non de sillon(s) et de la forme générale de la coquille qui servent de base à la classification des bélemnites.
La présence du Phragmocône est assez rare, quant au proostracum (lamelle qui prolonge le Phragmocône), il n'est qu'exceptionnellement présent et même jamais dans le Boulonnais.
A noter les cas de préservations exceptionnelles dans l'Oxfordien Anglais où les parties molles et la poche d'encre sont parfois remarquablement conservés.
 
  • Bélemnites : Rostres :
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel002.jpg (21 Ko)
Dim(mm):
lo = 13,3
La = 2

[ vues antérieure (section) et latérale ]

Outre sa petite taille, ce rostre présente des étranglements de toutes ses parois au niveau de la cavité alvéolaire, ce qui conduit à une section presque carrée dont les angles seraient arrondis.
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel012.jpg (17 Ko)
Dim(mm):
lo = 4

Minuscule rostre de Bélemnite découvert en tamisant la couche à méso-gastéropodes et dents de poissons de Wimereux.
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel011.jpg (25 Ko)
Dim(mm):
lo = 32
La = 4,3

Rostre dont l'extrémité postérieure est très acuminée et dissymétrique car les faces ventrale et dorsale s'inclinent très différemment.
Une vue "par transparence" permet d'apprécier la taille et la forme de la cavité alvéolaire (remplie de sédiment).
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel020.jpg (47 Ko)
Dim(mm):
lo = 39,6
La = 5,5


 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel003.jpg (22 Ko)
Dim(mm):
lo = 36
d = 5,6


[vues antérieure (section), ventrale et latérale]


 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel019.jpg (44 Ko)
Dim(mm):
lo = 40,5
La = 7,5
h = 6,3

[vues antérieure (alvéole), ventrale, latérale & dorsale]

Rostre lancéolé du tithonien.
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel024.jpg (48 Ko)
Dim(mm):
lo = 52,2
La = 12,9
h = 8,4

[vues antérieure (alvéole), dorsale & ventrale]

Rostre du tithonien.
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel009.jpg (21 Ko)
Dim(mm):
lo = 22
La = 6,3
h = 5,5

Cette section de rostre montre la disposition radiaire des cristaux de calcite fibreux dont le point de convergence excentré (le point rouge de la vignette) est toujours plus proche du bord ventral, ici en bas de la photo. Cette structure est à comparer avec celle, plus singulière, du rostre présenté ci-dessous.
En général, c'est plutôt le bord ventral et/ou dorsal qui présente (le cas échéant) un aplatissement de sa surface et/ou un sillon longitudinal; les bords latéraux en étant beaucoup plus rarement pourvus.
 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel008.jpg (27 Ko)
Dim(mm):
lo = 50,5
La = 7,8
h = 8


[vues antérieure (section), ventrale et latérale]

La paroi au niveau de la cavité alvéolaire est si mince qu'elle semble comme légèrement pliée vers l'intérieur sur la partie latérale du rostre.
La vue de gauche présente la partie ventrale du rostre dont l'extrémité postérieure est fortement aplatie.
Il n'y a plus de trace du sillon, peu résistant à l'érosion de par sa faible profondeur.

 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel022.jpg (43 Ko)
Dim(mm):
lo = 37,8
La = 7


[ vues antérieure (section), ventrale, latérale, dorsale ]

Rostre totalement dépourvu de sillon.

 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel014.jpg (39 Ko)
Dim(mm):
lo = 41,2
La = 5,5


Le kimméridgien du Boulonnais est plutôt caractérisé par des rostres massifs (cf Acroteuthis lateralis) que des formes élancées tel que cet exemplaire.
La partie antérieure de la cavité alvéolaire est présente en coupe tandis que l'autre extrémité se devine par transparence du fait de sa coloration orange vif.

 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel018.jpg (34 Ko)
Dim(mm):
lo = 28,9
La = 3,7


Autre rostre élancé: les trois spécimens retrouvés proviennent d'une zone très restreinte d'une strate kimméridgienne.

 

 
Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel006.jpg (35 Ko)
Dim(mm):
lo = 24,7
La = 16,7
h = 18

Fossile de rostre de Bélemnite du jurassique Boulonnais 
jbel006a.jpg (29 Ko)

[ vues latérale et section ]

De section légèrement ovale, ce rostre possède un léger méplat ventral (partie inférieure de jbel006a) et sur cet exemplaire, les anneaux d'accroissement sont bien visibles, ce qui est plutôt singulier par rapport à la structure typique présentée ici.

 
 Début de page