Cliquer pour voir l'adresse Suggestions, informations, images de vos fossiles, aides à la détermination... sont les bienvenues ! Plans du site:           Poissons           Reptiles

   Fossiles > Vertébrés: Poissons > Aiguillons > Ischyodus
Ischyodus: Aiguillons

 
Cliquez sur 1 image pour l'agrandir.
   
Classe CHONDRICHTHYES, Sous-classe HOLOCEPHALES, Ordre CHIMAERIFORMES, Sous-ordre CHIMAEROIDEI, Famille EDAPHODONTIDAE, GENRE ISCHYODUS -

  • Classe CHONDRICHTHYES :
    Huxley, 1880 :
"Regroupe des espèces pour la plupart marines, dont le SQUELETTE est cartilagineux,
les ECAILLES sont de type placoïde ( dermo-épidermiques, une couche de dentine et une d'émail ),
cinq à sept paires de FENTES BRANCHIALES,
présence de CLASPERS PELVIENS chez le mâle ( utilisés lors de la fécondation ),
nageoire caudale de type HETEROCERQUE."

  • Sous-classe HOLOCEPHALES :
    Bonaparte, 1832 :
( Trias - Actuel )
Je reprends ici une partie de la diagnose du "Traité de paléontologie":
"DENTURE constituée par quelques grandes plaques dentaires, disposées normalement en une seule série le long de chaque branche des mâchoires: trois paires de plaques sur la mâchoire supérieure, une seule paire sur la mâchoire inférieure;
Dents broyeuses avec une couche superficielle de dentine tubulaire.
CRETES MASTICATRICES ( "tritors" ) présentes seulement chez les formes évoluées.
EPINE DORSALE chez les formes évoluées."

  • Sous-ordre CHIMAEROIDEI :
    Patterson, 1965 :
"CORPS allongé, tête et tronc comprimés latéralement;
Deux paires de PLAQUES DENTAIRES massives à la mâchoire supérieure, une seule paire sur la mâchoire inférieure:
Las CRETES MASTICATRICES sont présentes sur toutes ces plaques.
ROSTRE de taille variable.
Pas de PLAQUE DERMIQUE sur la tête;
EPINE DORSALE lisse;
ECAILLES placoïdes."
Le sous-ordre des Chimaeroides comprend trois familles qui diffèrent surtout par la forme du museau et des plaques dentaires.

  • Famille EDAPHODONTIDAE :
    Owen :
Description traduite d'après Shelton P. APPLEGATE:
"Chimareoidei ayant des DENTITIONS vomériennes, palatines et mandibulaires paires,
Sauf pour le genre Elasmodus, chaque MANDIBULAIRE, en forme de "bec", présente une à cinq crête(s) masticatrice(s) ovale(s); On en dénombre deux à quatre sur chaque PALATINE et de six à huit par VOMERIENNE."
 
  • Ischyodus (Auluxacanthus, Leptacanthus) :
    Egerton, 1843 :
( Europe: Jurass. moy. - Pliocène )
"Espèces robustes, à MACHOIRES larges et qui ont un grand développement des TUBERCULES DE TRITURATION."
Des fossiles d'Ischyodus sont aussi présents dans les couches du crétacé de Nouvelle-Zélande.
 
  • Ischyodus :
Ischyodus: aiguillon fossile du Boulonnais 
jos193.jpg (41 Ko)

Dim(mm):
lo = 17,8
La = 5,5
e = 2,5


Forme générale de l'aiguillon semblable à ceux d'Hybodus mais les denticules sont sur les bords de la face postérieure ( et non médians ) et séparés par un méplat ( au lieu de convexe ). Ces denticules ont une pointe dirigée vers la base de aiguillon.
L'ornementation de rides longitudinales ( cf schéma de la photo agrandie ) ne concerne que la moitié antérieure de l'aiguillon, ces rides ne sont pas proéminentes ( à l'oeil et au toucher ) et ne sont en aucun cas séparées par des sillons, l'aiguillon étant lisse.
la vue de la section permet d'apercevoir un canal médian ( rempli de sédiment marron ) qui permettait de véhiculer le poison.


 
Ischyodus: aiguillon fossile du Boulonnais 
jos375.jpg (35 Ko)

Dim(mm):
lo ~ 139
La = 22,4
e = 15,2


Base d'un gros aiguillon d'Ischyodus.


 
Ischyodus: aiguillon fossile du Boulonnais 
jos373.jpg (43 Ko)

Dim(mm):
lo ~ 154
La = 12,9
e = 6,8


Aiguillon subcomplet d'Ischyodus.


 
Ischyodus: aiguillon fossile du Boulonnais COPYRIGHT G.LEPAGE & P.TITREN 
jlep001.jpg (18 Ko)

Dim(mm):
lo = 255
La = 22


Aiguillon ( Ichthyodorulithes ) d'Ischyodus de la collection LEPAGE, patiemment recollé par ses soins à partir des "miettes" trouvées par P.TITREN.

 Début de page