Crustacés fossiles:



La présence de nombreuses traces fossiles (ichnofossiles) affectées à des Crustacés (Rhizocoralium, Spongeliomorpha...) permet de se faire une idée de l'abondance de ce sous-phylum dans le Jurassique supérieur de la région.

* Parmi les DECAPODES, les macroures (apparentés aux Homards et Langoustes) fossiles sont bien représentés dans le Boulonnais, principalement par les genres Eryma (espèces ventrosa et edelta) et Enoploclytia .
Les pinces n'y sont pas très rares, on peut aussi occasionellement trouver un céphalothorax. Les individus subcomplets sont rarissimes comme c'est le cas pour la quasi totalité des sites fossilifères du Jurassique.
Quant aux brachyoures (les Crabes), ils ne sont pour l'instant connus que par quelques débris de pinces fossiles attribués au genre Orhomalus.

Les fossiles étant généralement très fragmentaires, il est difficile de les déterminer à un niveau plus fin que celui de leur ordre, en l'occurence ici: les Décapodes.

Terminologie descriptive d'un Crustacé décapode :

         Voir tout le tableau (22 Ko) Cliquez pour voir la totalité (20 Ko)

Une infra-classe dont les fossiles sont localement (au point de vue géographique et stratigraphique) très courants est celle des CIRRIPEDES pédonculés (= vie adulte fixés à un support grâce à un pédoncule).
Ces fossiles souvent limités à des plaques isolées ressemblent beaucoup à des débris de coquilles de lamellibranches, ils sont en conséquence généralement ignorés par les paléontologues amateurs.
Le genre Loriolepas nous a laissé de nombreuses plaques et des spécimens complets de plusieurs espèces.
La découverte d'un niveau rempli de plaques éparses a révélé la présence d'un autre genre le long de nos côtes, des fossiles subcomplets ont par la suite permis de le définir: Pollicipes.

C.DARWIN, auteur de la seule monographie complète sur le sujet, affirmait en 1851:
"Aucun véritable Cirripède sessile n'a jusqu'ici été trouvé dans aucune formation du Secondaire".
[ "No true Cirripede sessile has hitherto been found in any Secondary formation" ].
Il a cependant tardivement inclus une espèce de l'oxfordien Anglais: Pollicipes concinnus, dont des exemplaires parfaitement préservés avaient été décris par Morris (1845).
Depuis, nombre de découvertes de fossiles ont été faites dans les couches du Trias et du Jurassique supérieur.



Terminologie descriptive des Cirripedes :   détails des plaques :

             Voir tout le tableau ( 12 Ko ) Cliquez pour voir la totalité (12 Ko)                   Voir tout le tableau ( 30 Ko ) Cliquez pour voir la totalité (30 Ko)