Poissons: Vertèbres fossiles:



Les fossiles de vertèbres de poissons sont très abondants: malgré leurs dimensions généralement réduites, il est toujours possible pour un paléontologue attentif d'en ramasser en nombre dans certaines strates des falaises.

Bien que leurs squelettes cartilagineux soit moins propice à une telle conservation, les vertèbres de chondrichtyens sont communes, elles sont en général attribuées à des requins et peuvent notamment se distinguer par l'alternance d'anneaux concentriques constituant le centrum.

Concernant les osteichtyens, il est à noter l'absence de vertèbres de Lepidotes dont les autres parties du squelette sont bien représentées, et ceci malgré quelques découvertes de specimens partiels peu disloqués.
A ma connaissance, aucune documentation sur les Semionotiformes ne présente ou ne décrit cette partie du squelette, PIVETEAU précisant seulement leur forme en demi-anneaux et une ossification tardive.
Peut être sont elles à rechercher parmi celles des Amiiformes qui partagent des caractéristiques similaires?