Poissons: Ecailles fossiles:



 Les écailles isolées de Lepidotes (de type ganoïde) sont assez courantes le long des côtes du Boulonnais du fait de leur solidité. les autres types d'écailles de poissons sont beaucoup plus rares.

Ces fossiles sont importants dans la mesure ou la classification des poissons proposée par Agassiz reposait exclusivement sur une typologie des écailles fondée sur leurs forme et structure.
Cette classification a été universellement adoptée pour déterminer les différents ordres et genres des poissons fossiles.
les spécificités d'une seule écaille ont parfois été à l'origine de la création d'une nouvelle espèce. Ainsi le Lepidotus laevis créé par Mr AGASSIZ à partir du fossile d'une écaille dorsale.
Selon qu'elle est caudale, ventrale ou dorsale, la forme et la taille de l'écaille varient, les écailles dorsales de Lepidotes sont les moins typiques, donc les moins aptes à servir à la création d'une espèce.

Si aujourd'hui d'autres critères (comme la structure des nageoires et des os craniens) sont utilisés pour la classification des poissons, la typologie créée par Agassiz reste très utile pour la détermination et la description des écailles fossiles isolées.
Celle-ci distingue quatre types d'écailles représentés ci-dessous:

   
      Types d'écailles de poissons définis par AGASSIZ ( dans Brehm )